logo parole de stagiaire ep3 . 2

Parole de stagiaire – Episode 3

gif hello

Chloé, 20 ans, 1m65…Non je ne vous dirai pas mon poids ! Changement de sujet, je suis étudiante en communication visuelle, je passe actuellement en deuxième année dans le but d’obtenir par la suite un Bachelor. 

Dans la vie de tous les jours je me découpe en deux (eh ouais je suis forte hein), je suis étudiante mais aussi surveillante dans un lycée. Pour payer mes études je profite de mon emploi du temps aménagé pour pouvoir travailler, le jour quand je n’ai pas cours, et la nuit en internat quand j’ai cours. 

Voilà c’est tout pour moi ! Je vais pouvoir vous expliquer mon expérience chez Clé de Fa.

Tout a commencé

parole de stagiaire 3

Tout d’abord la recherche de stage, comment dire compliquée, je dirais même qu’elle m’en a fait voir de toutes les couleurs.

 

Lorsqu’on m’a annoncé que je devais réaliser un stage d’un mois dans une entreprise, je me suis dit  “Oh ça va aller ce n’est qu’un mois pendant les vacances d’été ça va être facile de trouver !” MAIS PAS DU TOUT, j’étais loin de la réalité. Je vais donc à l’entretien avec TOUT mon stress (ce n’est pas ironique j’étais énormément stressée), l’entretien se déroule assez bien, puis à la fin on me dit que l’on m’attend à l’agence le lundi 11 juillet. Je peux vous dire que j’étais très heureuse en partant, Clé de Fa a sauvé mon année scolaire !

 

Découverte de l’entreprise

Lundi 11 Juillet, Chloé, en avance de 20 minutes ! J’étais à la fois stressée, pressée et je ne savais plus trop quoi ressentir. Fanny a eu la gentillesse de m’accueillir très tôt, elle m’explique rapidement le fonctionnement de l’entreprise. Et ensuite au travail ! 

Je rencontre ensuite Maud, ma référente de stage et ensuite toute l’équipe !

Dès lors de mon premier jour, je comprends vite que finalement l’entreprise Clé de Fa n’est pas vraiment qu’une entreprise c’est plutôt une famille, une famille qui adore le café ! Tout l’inverse de moi. 

tasse de café

Les jours suivants…

Chloé toujours aussi stressée, on ne se refait pas !

J’avoue que je suis une personne stressée et plutôt réservée quand je ne connais pas bien mon environnement…

gif logo clé de fa

 Enfin passons, on me donne des missions plutôt variées. Ça peut aller de la recherche de fournisseurs pour différents produits avec des demandes de devis pour certains clients, aux recherches de photos dans des domaines prédéfinis, à la création de post instagram pour l’entreprise, ou à la création de site web, ma mission préférée !

Suite à quelques soucis personnels je n’ai pas pu me rendre directement à l’Agence pendant un petit moment. Heureusement Fanny m’a proposé de faire du télétravail. J’ai donc pû suivre correctement la fin du stage et apprendre de nombreuses choses grâce à l’équipe de Clé de Fa.

Un petit mot pour la fin

Je remercie énormément l’équipe de Clé de Fa pour les connaissances qu’elle m’a transmises ! Et également d’avoir eu la gentillesse de m’avoir aidée à poursuivre mon stage correctement et surtout de m’avoir prise en stage !

C’était une très bonne expérience.

 

PS : Merci Maud d’avoir eu la patience de m’apprendre quelques bases sur le web. Même si je suppose que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre.

merci

Chloé Boursier

Stagiaire chez Clé de Fa
Image d'un clavier coloré

Les raccourcis clavier Partie 2

Avant tout, un raccourci clavier est une combinaison de touches qui va permettre d’activer une commande ou créer une action. 

Pourquoi les connaître ?

Vous vous dites sûrement que vous n’avez pas besoin de connaître ces raccourcis et qu’un seul clic gauche suffit pour tout faire… Détrompez-vous ! Ces raccourcis clavier vont définitivement changer votre vie ! Que ce soit pour l’aspect professionnel ou personnel, ils vous feront gagner en temps et en productivité. Alors, rien que pour vous, voici les raccourcis clavier les plus utiles.

Pour écrire

Voici quelques raccourcis qui pourront vous faciliter la tâche lorsque vous rédigez du texte :

écrire en gras

Pour rédiger un texte en gras, il vous suffit de sélectionner le texte à transformer, puis d’appuyer sur les touches :

  • CTRL B  sur PC
  • CMD B sur Mac 

Vous pouvez aussi activer ou désactiver cette option avec ce raccourci pour écrire en gras ou pas. 

écrire en italique

Pour rédiger un texte en italique, il vous suffit de sélectionner le texte à transformer, puis d’appuyer sur les touches :

  • CTRL I sur PC
  • CMD I sur Mac

Vous pouvez aussi activer ou désactiver cette option avec ce raccourci pour écrire en italique ou pas. 

écrire en souligné

Pour souligner un texte, sélectionnez-le, puis appuyez sur les touches :

  • CTRL U sur PC
  • CMD U sur Mac

Vous pouvez aussi activer ou désactiver cette option avec ce raccourci pour souligné ou pas. 

supprimer un mot entièrement

Au lieu d’appuyer plein de fois sur la touche « supprimer », vous pouvez effacer un mot dans son intégralité en une seule fois en appuyant sur les touches :

  • CTRL SUPPR sur PC
  • CMD SUPPR sur Mac

déplacer le curseur

Si vous souhaitez déplacer le curseur d’un mot à un autre mot sans utiliser la souris, il vous suffit d’appuyer sur les touches :

  • CTRL et FLÈCHE GAUCHE/DROITE sur PC
  • CMD et FLÈCHE GAUCHE/DROITE sur MAC

ajouter un lien à un mot

Pour ajouter un lien vers un site internet à un mot, vous pouvez sélectionner ce mot et appuyer sur les touches :

CTRL et K

  • CTRL K sur PC
  • CMD K sur MAC

 

Et voilà !

On espère que ces raccourcis vous seront utiles, il ne vous reste plus qu’à les mémoriser.

Et oui, il n’y a pas encore de raccourci pour tout retenir d’un coup et c’est bien dommage !

En tout cas, à présent, vous allez pouvoir utiliser votre ordinateur à la vitesse de l’éclair ! (Voire encore plus vite.)

3 bulles d interrogation

Raphaelle Strasser

Stagiaire chez Clé de Fa
parole de stagiaire episode 2 2

Parole de stagiaire – Épisode 2

Je m’appelle Raphaelle, j’ai actuellement 19 ans et je suis en première année de BTS communication. 

Afin de valider mon année, j’ai dû partir à la recherche d’un stage en communication pour une durée de deux mois.

C’est donc un peu comme ça que l’histoire commence et que je me suis retrouvée, après beaucoup de recherches, chez Clé de Fa.

Alors aujourd’hui pas de problématique, je vais plutôt vous parler de moi et de mon expérience.

Pause, avant de commencer…

Sachez que ça n’a pas été simple de trouver un stage donc, petit conseil, pour tous les étudiants qui passent par là, commencez à chercher le plus tôt possible !

J’ai eu beaucoup de chance de me retrouver ici !

Parenthèse fermée, on peut reprendre…

pause

Mon premier jour

Je suis donc arrivée il y a deux mois de cela à l’agence et je peux vous dire que je m’en souviens très bien ahah.

J’étais plutôt stressée et j’avais beaucoup de doutes.

Et oui, c’était ma première expérience professionnelle ! Est-ce que je suis à la hauteur ? Est-ce que je vais y arriver ? Beaucoup, beaucoup trop de questions me trottaient en tête.

C’est vrai quoi, être en agence de communication c’est de l’organisation et des responsabilités !

Je me souviens même qu’à la fin de mon premier jour, après avoir vu l’agenda Trello de l’équipe (instant pub, l’agence a écrit un article dessus), j’ai dit à Fanny que j’étais impressionnée de toutes les missions dont l’agence avait à s’occuper !

Je ne savais pas si j’allais réussir à tenir le rythme…

3 bulles d interrogation

Spoiler : pas de panique, les jours qui ont suivi se sont très bien passés.

Mes missions chez Clé de Fa

Vous imaginez bien, j’ai alors pu réaliser pas mal de missions tout au long de ces deux mois.

Comme vous le savez, qui dit juin dit Garden Party !

C’est donc moi qui me suis chargée d’une grosse partie du projet. Chaque semaine, je réalisais des newsletters à destination des entreprises pour leur présenter les candidats du moment afin qu’elles puissent les rencontrer. 

C’était un projet très enrichissant pour moi car il touchait à tout ! Rédaction, création d’illustrations et de visuels, prise de contact avec les différentes organisations en passant par l’élaboration d’un planning, tout y était ! 

On m’a même proposé de faire des posts sur les réseaux sociaux pour communiquer sur l’évènement !

3 enveloppes
ordi portable

Ce n’est pas tout !

J’ai également pu faire un peu de Web en implémentant mes propres articles ou encore en travaillant sur le site internet Clé de Fa.

Passons à une de mes missions préférées… 

J’ai pu réalisé plusieurs articles pour le site Clé de Fa comme notamment, “Deux points, ouvrez les guillemets”, “Pas touche !”, “Imposteur ou apostrophe ?” ou encore “N’est-ce pas évident ?”. 

Ce que j’ai aimé dans la rédaction d’articles, c’est que j’avais la liberté de les écrire et de les illustrer comme je le souhaitais. 

J’ai même pu écrire un article pour le journal bimestriel d’une commune !

agenda
imprimante

Pour finir, du côté print,

J’ai pu réaliser une brochure pour l’agence Clé de Fa elle-même !

Pas trop compliqué tout ça ?

Mon principal ennemi durant mon stage a été l’organisation. En effet, je suis loin d’être la reine de l’organisation et mes proches pourront  en témoigner. Ça a donc été difficile pour moi d’apprendre à réaliser plusieurs missions au même moment ou encore de gérer mon temps.

Encore une fois, l’expérience que m’a apportée Clé de Fa m’a permis de m’améliorer sur ce point.

horloge

L’heure des adieux…

Malgré le fait que je déteste le café à l’inverse de toute l’équipe Clé de Fa, j’ai été très bien accueillie.

Et promis je n’ai pas été payée pour dire ça mais je suis vraiment très reconnaissante d’avoir pu réaliser mon premier stage chez Clé de Fa.

Ce que j’aime par-dessus tout chez eux, c’est le fait que ce soit une petite entreprise. On voit vraiment que l’équipe est soudée, comme une petite famille qui partage tout. Il y a beaucoup d’entraide et personne n’est mis à l’écart. C’est cette ambiance qui m’a permis de progresser car je savais que j’étais entourée et que demander des conseils ou de l’aide n’était pas un problème.

On connait tous le cliché du stagiaire qui ne sert qu’à servir le café et à observer. Ici, c’était tout le contraire car on m’a confié de vraies missions avec de réels enjeux, et rien que pour ça, je les remercie. 

Je tiens alors à remercier Justine, Maud, Jade, Emeline et bien sûr Fanny pour leur bienveillance et les nombreuses choses qu’elles ont pris le temps de m’apprendre durant mon stage. Je repars avec de bons souvenirs et surtout beaucoup de connaissances !

Merci de m’avoir fait confiance.

merci 1

Raphaelle Strasser

Stagiaire chez Clé de Fa
Zoom sur un clavier

Les raccourcis clavier Partie 1

Avant tout, un raccourci clavier est une combinaison de touches qui va permettre d’activer une commande ou créer une action. 

Pourquoi les connaître ?

Vous vous dites sûrement que vous n’avez pas besoin de ces raccourcis et qu’un seul clic gauche suffit pour tout faire… Détrompez-vous ! Ces raccourcis clavier vont définitivement changer votre vie ! Que ce soit pour l’aspect professionnel ou personnel, ils vous feront gagner en temps et en productivité. Alors, rien que pour vous, voici les raccourcis clavier les plus utiles.

Les raccourcis clavier

tout sélectionner

Si vous souhaitez sélectionner un texte dans son entièreté, ne vous embêtez plus à le faire manuellement avec votre souris. 

Appuyez plutôt sur les touches :

  • CTRL A  sur PC
  • CMD A sur Mac

Ce raccourci fonctionne sur Google Workspace, la suite Adobe, la suite Office… Pour le texte comme pour les objets. 

couper 

L’option couper est utile si vous souhaitez déplacer un fichier ou une sélection.
Cela va alors vous permettre d’enlever ou de supprimer votre fichier, ou morceau de texte, objet, afin de le déplacer en le collant ailleurs. En bref, cela ressemble à l’action copier/coller mais en faisant couper/coller, vous allez supprimer le fichier qui va être collé. 

Pour réaliser cette opération, il vous suffit de sélectionner ce qui est à déplacer puis  d’appuyer sur les touches :

  • CTRL X  sur PC
  • CMD X sur Mac

Ce raccourci fonctionne sur Google Workspace, la suite Adobe, la suite Office…

copier

L’option copier peut vous être utile si vous souhaitez dupliquer un fichier, un morceau de texte, un objet, pour en créer un double à un autre emplacement. Pour ce faire, il vous suffit de sélectionner ce qui est à déplacer puis d’appuyer sur les touches :

  • CTRL C  sur PC
  • CMD C sur Mac

Ce raccourci fonctionne sur Google Workspace, la suite Adobe, la suite Office…

coller

Après avoir copié ou coupé votre selection avec les astuces précédentes, si vous souhaitez le coller, cliquez avec votre souris là où vous souhaitez déplacer vos affaires et appuyez sur les touches :

  • CTRL et V  sur PC
  • CMD et V sur Mac
3 bulles d interrogation

Raphaelle Strasser

Stagiaire chez Clé de Fa
La règle des espaces

Les espaces

N’est-ce_pas_évident_?

Les espaces, ça ne fonctionne pas comme les hashtags, on ne peut pas les négliger, #pastoujoursévident.

On sait qu’autour de chaque mot se trouvent des espaces, en revanche, lorsqu’il s’agit de la ponctuation, il n’est pas toujours facile de savoir…

L’origine de l’espace

N’en déplaise à certain.es, nous n’allons pas pas vous raconter la fabuleuse histoire des étoiles et des planètes, mais plutôt des espaces en typographie.

À l’origine, l’espace était dans l’imprimerie une lamelle de plomb que l’on positionnait entre deux mots afin de les séparer. Cela avait pour objectif de rendre la lecture et la compréhension d’un écrit plus facile. 

De nos jours l’espace désigne un blanc entre deux mots.

fusée spacex

Un espace ou une espace ?

Les deux versions existent. 

On parle d’une espace lorsqu’il s’agit de la typographie, on sépare deux mots avec une espace. En revanche, on parle d’un espace dans tous les autres cas de figure. On dira un espace détente ou bien par exemple, un grand espace.

Même s’ il s’agit du même mot, il faut bien faire la différence entre eux !

Cela dit, dans le langage courant, il n’est pas incorrect de donner le genre masculin à ce mot, dans le sens général d’« intervalle entre deux mots », puisqu’un de ses sens génériques est celui d’« intervalle entre deux objets ».

Untitled (1080 × 1080 px) (1)

Les différents types d’espace

On pourrait penser qu’une espace reste une espace et que peu importe sa position dans une phrase, elle reste la même.

Détrompez-vous ! Il existe trois types d’espace :

L’espace justifiante

C’est tout simplement l’espace qui se trouve entre chaque mot.

Sa dimension peut être modifiée en fonction de la justification automatique du paragraphe. C’est l’espace obtenue par défaut avec la touche d’espacement.

bulle jaune l'agence clé de fa

L’espace insécable

On utilise cette espace lorsque l’on souhaite conserver la continuité entre le mot qui la précède et le mot qui la suit.

En effet, si l’un des deux mots passe à la ligne, l’espace insécable va permettre de faire passer les deux mots à la ligne afin qu’ils ne soient pas séparés.

bulle verte l'agence clé de fa

L’espace fine

C’est une espace qui est environ deux fois plus petite que l’espace justifiante ordinaire.

Son usage est recommandé devant les signes de ponctuation doubles et à l’intérieur des guillemets français.

bulle bleu l'agence clé de fa

Espace et ponctuation

Comment savoir ou placer une espace ?

Heureusement, il existe une règle.

En effet, si le signe de ponctuation comporte deux éléments comme le point d’interrogation, le point d’exclamation (la barre et le point) ou encore les deux points, alors, on placera une espace avant et après la ponctuation. Cependant, si le signe de ponctuation comporte seulement un élément comme le point, la virgule ou la parenthèse, alors on ne placera qu’une seule espace après la ponctuation. 

Laissons parler les images, en bref :

Untitled design

On aurait bien voulu vous montrer également comment faire tous les types d’espace sur le clavier d’ordinateur mais elles sont seulement réalisables sur des logiciels paramétrés pour, comme InDesign par exemple.

On a l’espace justifiante, c’est déjà ça !

Et voilà, grâce à ce petit mémo, vous ne vous tromperez plus jamais. 

Une espace ? Deux espaces ? Vous avez maintenant la réponse ! 

Après les guillemets, l’apostrophe et les espaces, quelle sera la prochaine étape pour une écriture parfaite ?

Raphaelle Strasser

Stagiaire chez Clé de Fa
L'apostrophe

Imposteur ou apostrophe ?

Aujourd’hui nous vous parlons encore de typographie. Nous tenons à ce que vous deveniez des experts 🧐, fini les erreurs de typographie !

Alors c’est parti pour des explications sur notre cher allié de la langue française, l’apostrophe !

À quoi sert l’apostrophe ?

L’apostrophe est un signe typographique très utilisé dans la langue française.

Cette petite virgule flottante permet de marquer l’élision, c’est-à-dire, la suppression de la voyelle finale de certains mots commençant eux aussi par une voyelle ou un « h » muet.

En effet, nous y sommes parfois contraints afin de faciliter la prononciation d’un mot ou d’une phrase. 

Les prononciations sans apostrophe sonnent très étrange et peu naturel, voici quelques exemples :

Il est plus facile de dire « l’avion » plutôt que « le avion ».
De même, lorsqu’on souhaite déclarer sa flamme, cela demande moins d’efforts et de concentration de dire « je t’aime » que de dire « je te aime ».

Je te écoute

Le saviez-vous ?

L’étymologie du mot apostrophe explique son sens. Ce mot vient du latin apostrophus qui remonte lui-même du grec apostrophos qui signifie : « détourné ».

Lors de l’imprimerie de plomb, pour créer un guillemet anglais ouvrant, on utilisait deux virgules que l’on retournait et pour créer des guillemets anglais fermants, on se servait de deux apostrophes.

Si les guillemets vous intéressent, nous avons déjà écrit à ce sujet… Alors vous savez quoi lire après cet article !

FAIT BONUS

On ne dit pas un apostrophe mais bien une apostrophe !

Les différents types d’apostrophe

Et oui, il existe plusieurs apostrophes, sinon ce serait trop facile😁.

Il en existe deux, l’apostrophe dactylographique et l’apostrophe typographique. Alors rien que pour vous, nous allons vous expliquer quelles sont les différences entre elles. 

JEU

Avant de commencer, un petit jeu, à votre avis, laquelle des deux apostrophes se trouve sur votre clavier ?

L’apostrophe dactylographique 

Elle se traduit par une apostrophe totalement droite et verticale. C’est cette apostrophe qui se trouve sur nos claviers.

L’apostrophe typographique 

Cette apostrophe ressemble à une apostrophe dactylographique mais courbée. C’est celle-ci que nous sommes censés utiliser lorsqu’on rédige du texte sur un ordinateur.

Bulle interrogative

Pourquoi avons-nous la mauvaise apostrophe sur nos claviers ?

Eh oui, nous avons le regret de vous annoncer que lorsque vous utilisez l’apostrophe sur votre clavier d’ordinateur, vous commettez très souvent une erreur typographique.

Rien de très grave ne vous inquiétez pas !😁 Nous essayons nous-mêmes de les chasser de nos écrits à l’agence, ce qui n’est pas une tâche facile.

Mais alors pourquoi avoir mis la mauvaise apostrophe sur nos claviers ? 🤔

Et bien, cela vient des machines à écrire ! Pour des raisons d’économie de place, nous avons été contraints d’intégrer l’apostrophe sous forme de barre verticale, c’est l’apostrophe dactylographique. 

Il s’agit de la même histoire pour nos claviers d’ordinateurs. 

Nous héritons bien des gênes de nos parents et bien nos claviers d’ordinateur ont hérité de nos machines à écrire.🧬

 

machine à écrire

L’apostrophe dactylographique est aussi utilisée par les informaticiens et développeurs dans le code. Il est donc alors assez logique de l’intégrer à nos claviers.

Pourquoi privilégier l’apostrophe typographique à l’apostrophe dactylographique ? 

C’est tout simplement une question d’esthétisme. L’apostrophe droite casse le rythme de la typographie qui l’entoure. L’apostrophe typographique est elle plus gracieuse et imite l’apostrophe qui a été faite à la main.✍️

Par conséquent, elle s’intègre mieux. 

L'espresso

Comment faire la bonne apostrophe ?

Même si certains logiciels de traitement de texte corrigent déjà l’apparence de l’apostrophe comme Open Office, Word, Google Docs… ce n’est pas systématique.  Pour pouvoir faire la bonne apostrophe, vous pouvez passer par un simple raccourci clavier.

Sur un clavier pc

appuyer simultanément sur les touches  :

ALT et 0146

Sur un clavier mac

appuyer simultanément sur les touches :

CMD et ‘

Ordinateur portable point d interrogations

Pour les plus courageux d’entre vous, il est même possible d’assigner la bonne apostrophe à la touche apostrophe dans les paramètres.⚙️

Raphaelle Strasser

Stagiaire chez Clé de Fa
Cle de Fa exemple carte de voeux

✨C’est le moment de faire un vœu !✨

Nous ne sommes pas encore en décembre et pourtant il faut déjà penser aux cartes de vœux que l’on va envoyer.
Difficile de trouver du temps à y consacrer, avec toutes ces dernières missions à réaliser avant la fin de l’année.
Est-ce vraiment important, corporate, indispensable ?

4 bonnes raisons d’envoyer des cartes de vœux professionnelles

1. Vous rappeler aux bons souvenirs de vos prospects

Vous les avez approchés au cours de l’année, le projet ne s’est finalement pas fait. Faute de temps, de comptabilité ou de finance… Si vous aviez convaincu à l’époque, une carte de vœux pourrait tout simplement relancer la machine ! 😉

2. Faire ressortir vos spécificités

Combien de responsables commerciaux ou dirigeants me disent :
« Encore un client avec qui je n’ai pas fait affaire, il ne savait pas que nous faisions aussi cette prestation…»
Les vœux c’est surtout l’occasion de présenter une nouvelle offre et de se re-présenter à des clients qui vous aiment déjà. Il serait dommage de se priver ! 😎 

3. Donner de l’information à vos clients

Parmi tous les vœux que vous recevez, avouez qu’un mot personnalisé vous touche, qu’une note d’humour éclaircie votre journée, qu’une touche d’originalité vous marque… et votre interlocuteur gagne ainsi des points auprès de vous !
Inversement, cela fonctionnera aussi pour vous ! 👍 Valeurs, équipes, expérience… les sujets ne manquent pas.

4. Pour ne pas s’en priver ! 

Rien n’est obligatoire pour une entreprise, une association ou une collectivité, mais pourquoi se priver d’une si belle occasion ?

Un peu de positivité, de bonnes ondes à la fin d’une année difficile et forte en émotion fait toujours du bien. 💫

Maintenant la forme !

Papier ou digitale, la carte de vœux doit surtout s’adapter à votre public. Il n’y a pas de mauvaise formule, on peut même mixer les deux !

La carte de vœux digitale :
Petit budget, grande efficacité !

Déclinez votre charte graphique sur une création unique, statique ou animée et envoyez-la, comme une newsletter, à des centaines de contacts en quelques secondes ! Avouez que c’est très pratique, surtout si vous êtes le 15 décembre et que vous avez un peu oublié… 😱

La carte de voeux papier : La tradition du bel ouvrage reste en mémoire

Classique et indémodable, marquez la nouvelle année avec un graphisme original mais toujours à vos couleurs.
Petit format carré ou joli pop-up qui s’ouvre et marque les esprits, tout est possible et personnalisable, le grammage du papier, les dorures ajoutées : c’est justement votre personnalisation qui fera la différence et permettra à votre carte de trôner sur le bureau de votre client… 👑

Et chez Clé de Fa ?

Nous on adore ça !

Nous aimons autant réaliser les commandes de nos clients que de trouver un nouveau concept à leur envoyer chaque année !

La carte de vœux Clé de Fa est une surprise, mais en attendant nous pouvons vous présenter un de nos modèles fétiches :

Vous ne savez pas quoi choisir ni comment vous y prendre ?

Allez voir notre page spéciale fin d’année pour y voir un peu plus clair ! 

clé de fa - équipe - fanny

Fanny Souchon

Dirigeante de l'agence Clé de Fa
Clé de Fa- # ou @ ?

# ou @ ?

Agence Clé de Fa, 09:03

Moi (en train de finaliser un post sur LinkedIn)
— Regarde t’en penses quoi ?
Fanny (un café à la main)
— Pourquoi t’as mis un dièse et pas l’arobase ?
Moi
— Un quoi ?
Fanny (qui fait le # avec les doigts)
— Le truc barré là
Moi
— Aaaah, un hashtag
Fanny
— Oui c’est ça, ça sert à quoi ?

Vous vous reconnaissez ?
Sans que vous ne vous en soyez aperçu, le hashtag s’est insinué dans votre vie, si bien qu’il est aujourd’hui présent partout : sur tous les réseaux sociaux, dans des pubs, il est même devenu un moyen d’expression à part entière comme #jesuischarlie. Il peut même changer la face du monde, comme #metoo

Cle de Fa # ou @ ?
Cliquez pour voir ce sketch du Late Night with Jimmy Fallon, avec Justine Timberlake !

Mais pourquoi ?
Et comment s’en servir ?
Je vous explique !

C’est quoi un hashtag ?

Le hashtag, aussi appelé «mot dièse» est composé du signe typographique «croisillon» qui ressemble beaucoup au dièse musical mais ce n’est pas le même !

#

le croisillon
du «mot dièse»

le dièse

On peut traduire le terme anglais de hashtag par mot-clef.
Le hashtag était déjà utilisé en informatique dans les années 70.
Il était d’ailleurs souvent associé au numéro de téléphone : regardez les dernières touches de votre téléphone fixe ou votre Nokia 3310 !
Mais c’est surtout grâce à Twitter et depuis 2009 qu’il est devenu si populaire :
Le réseau social l’a utilisé pour le transformer automatiquement en lien hypertexte menant vers une page de résultats recensant tous les tweets contenant ce hashtag.
Les autres réseaux sociaux ont alors intégré ce système les années suivantes.

Et depuis on utilise le hashtag, soit pour marquer spécifiquement un mot, un contenu (comme un mot-clef), soit pour regrouper un ensemble de publications autour d’un même thème.

Par exemple : #rentrée2021 ou #rentree2021
Vous verrez souvent des variations dans le choix des hashtags : avec ou sans accent, avec des majuscules, des cédilles…
Mais attention : pas d’espaces, de tirets ou de caractères spéciaux !

✅ #rentrée2021
✅ #rentree2021
✅ #Rentrée2021
❌ #rentrée 2021
❌ #rentrée-2021
❌ #rentrée_2021
✅ #CestLaRentrée
❌ #C’est_la_rentrée !

Vous l’avez compris, les hashtags peuvent donc servir comme diffuseurs d’actualité.
De nombreuses marques utilisent aussi les hashtags à des fins promotionnelles, via des jeux concours ou de la publicité sur les réseaux sociaux !
Par exemple, la marque Oasis en use et abuse régulièrement, déclenchant parfois un bad buzz…

Cle de Fa # ou @ ?
Exemple de la campagne : #Oasis2Noël

— Oui mais dans l’article il y a aussi l’autre truc des mails là…
— Le @ ? j’y viens !

C’est quoi un @ ?

L’arobase est un caractère typographique que l’on peut prononcer également «at» à l’anglaise.

C’est plus précisément un logogramme formé d’un «a» écrit en minuscule dont la patte du coin inférieur droit est prolongée jusqu’à faire le tour de la lettre dans le sens inverse des aiguilles d’une montre en revenant au coin inférieur droit : @.
L’arobase est utilisé sur Internet, principalement dans les adresses mail comme séparateur entre le nom d’utilisateur et le nom du domaine de messagerie.
Il symbolise à lui tout seul Internet, bien avant l’arrivée du hashtag !
Durant les années 2000, on l’utilisait également dans les forums de discussions et chatroom comme IRC et Caramail pour s’adresser directement à quelqu’un, en le mentionnant avec un @ devant son pseudonyme.

Twitter, le réseau social le plus minimaliste avec au départ sa limite de 140 caractères (qui passa à 280 en 2017) utilisa alors le @ pour permettre de mentionner directement des utilisateurs dans les tweets.
Les autres réseaux sociaux firent de même et il est très courant de voir un arobase accolé à un nom sur une publicité, un site, ou une carte de visite pour représenter un compte Twitter ou Instagram.

L’arobase est lui aussi comme le hashtag couramment utilisé en marketing notamment sur Instagram.
Vous avez sûrement vu beaucoup de concours à base d’abonnement et de mentions dans les commentaires. Pourquoi ? Parce que cela permet non seulement de booster son nombre d’abonnés mais en plus ce sont eux qui vont partager votre page en mentionnant directement avec l’arobase leurs proches qui eux reçoivent alors une notification et iront lire la publication, c’est de la viralité quasi immédiate !

De nos jours, peu importe le réseau social que vous utilisez (Facebook, Linkedin, instagram etc.), et dans une majorité de plateformes ou logiciels (Gsuite, Trello,…), il vous suffit de placer un @ devant un nom pour mentionner directement quelqu’un.

C’est même devenu depuis quelques semaines un jeu à l’international avec des posts du genre :

Théoriquement, même si n’importe qui peut mentionner toute personne ayant un compte avec un simple arobase, la plupart des gens ne le font pas par pudeur, timidité, réserve, etc.

Cette simple publication a donné l’opportunité à des milliers de personnes de s’adresser directement à leur personnalité préférée avec un simple @ et le phénomène s’amplifie à la vue d’artistes qui répondent gentiment à ces mentions !

En France, il y a un artiste qui adore jouer avec les # et les @, et qui n’hésite pas à mentionner de simples inconnus qui ne le mentionnent pas spécialement, peu importe le réseau social.
Je parle bien évidemment de Julien Doré !

Méfiez-vous, que ce soit en écrivant @jdoreofficiel #juliendoré ou même sans rien, il maîtrise les Google Alertes et les notifications mieux que personne… et il vous taclera !
Vérifiez par vous-même, jetez un œil au nouveau compte Instagram Les Punchlines de Julien Doré ! https://www.instagram.com/les.punchlines.de.julien.dore/

Too Long; Didn’t Read => En gros :

Utilisez le # pour synthétiser en mot-clés et thèmes votre publication.

Utilisez le @ pour mentionner spécifiquement une personne ou une page (elle recevra d’ailleurs une notification !)

Attention petit piège :
Si on vous « taggue », cela veut dire qu’on vous mentionne : donc avec un @ et non pas avec un # ! 

Stay tuned 🙂

 

clé de fa - équipe - justine

Justine Pollet

Responsable Pôle Web chez Clé de Fa
Clé de Fa - Bannir mailing interne

Les mails en interne : à bannir ?

Nous vous en parlions déjà en 2012 dans cet article : en interne, les échanges par mail sont (presque) aussi utiles et productifs que les échanges par pigeon voyageur. Et chez Clé de Fa, cela fait plus de 8 ans qu’on n’en a (presque) plus !

Et pourtant : pendant la période Covid / télétravail, force est de constater que les mails en interne ont pris une place (trop ?) importante dans les boîtes de réception.

En 2020, un salarié envoyait en moyenne 72 % d’e-mails internes de plus qu’en 2019 (selon une étude de PoliteMail).

Pourquoi échanger par mail en interne, et même en période de télétravail, est particulièrement contre-productif ? 

  • Le mailing implique un tri, une priorisation des mails, la rédaction et l’envoi d’une réponse rédigée. Et nous le savons, pour organiser correctement sa boîte mail, cela demande un peu de temps et de concentration (nous y reviendrons dans un autre article 😉).
  • Nous vous en parlions dans cet article, les mails participent à la pollution numérique.
  • Les mails sont souvent lus immédiatement et répondus dans la foulée. Ce qui implique de mettre en pause toute autre tâche en cours. Et il faut compter par la suite le temps de re-concentration nécessaire pour reprendre la tâche interrompue. Autant dire que la productivité en prend un coup !
  • Parfois les mails sont perdus (Spam, suppression par erreur…) ou d’autres fois ils sont ignorés. Dans ce cas, la tâche demandée tombera aux oubliettes.
  • Un mail envoyé n’est pas modifiable. Si une information est oubliée, il faut renvoyer un deuxième mail. Ou un troisième si la situation évolue. Et là ben… on s’y perd. 

Je suis sûre que vous avez déjà envoyé ou reçu un mail de ce genre :

 

RE : avec la pièce jointe, c'est beaucoup mieux ! 👍 

Pensez donc que quand vous envoyez à votre super collègue :  

«Hello ! Peux-tu me dire le n° de dossier de Madame Trucmuche ?»

Vous mobilisez sa réflexion alors qu’il était peut-être très concentré sur une autre tâche. En plus, vous auriez sûrement pu avoir réponse à votre question sans même lui demander, en utilisant les bons outils.  

Mais, si on évite les mails, comment communiquer en interne autrement ?

Comme on est super sympa et que notre but n’est pas de vous faire la morale, voici un top 3 de nos outils numériques préférés et complémentaires :

Google Chat (anciennement Hangout)

Clé de Fa- Les mails en interne : à bannir ?
Cle de Fa Les mails en interne : à bannir ?
Source : workspace.google.fr/intl/fr/products/chat/

Comme son nom l’indique, c’est un super outil de messagerie instantanée ! Alors évidemment il fonctionne avec Google, mais selon votre outil préféré, vous pourrez sans doute utiliser ses équivalents comme Teams ou autre. Parfait pour envoyer des messages courts au principal concerné, sans polluer les boîtes mail des collègues 🙂

Bonus : vous pouvez même créer des “équipes” avec les personnes de votre choix pour échanger sur des projets en particulier 👍

Trello

Clé de Fa Les mails en interne : à bannir ?
Source : trello.com/fr

Clairement, notre outil chouchou. L’outil de gestion de projet par excellence. Et pas besoin d’être un grand professionnel de la com’ pour réussir à en tirer profit !

Trello est un outil de gestion de projet qui est parfait pour les équipes de travail.

Il permet grâce à son système de cartes (un peu comme des post-it virtuels) de tenir à jour l’avancement de ses projets, d’informer ses collègues avec des notifications, et de bien organiser et prioriser ses tâches.

Cet outil est parfait pour éviter les mails de type “ou en est-tu dans le projet Bidule ?” Car il suffit de lire la carte Trello correspondante et voir ce qui a été tenu à jour dessus. 

Cet outil permet également d’éviter les oublis, car contrairement aux mails supprimés ou dirigés vers les SPAM, ici tout est gardé en trace écrite !

Google Docs

Cle de Fa Les mails en interne : à bannir ?
Source : workspaceupdates-fr.googleblog.com/2019/08/meilleure-collaboration-en-temps-reel.html

… Encore un outil Google ! Pas de panique, il existe des logiciels équivalents pour les suites Microsoft et autres. Ce qu’on aime dans cet outil, c’est le côté modification en temps réel. C’est un outil de traitement de texte classique, qui permet de travailler à plusieurs en même temps. On peut donc voir en direct ce que notre collègue écrit, et échanger ou modifier des tournures de phrases. Pratique de passer par ce système, pour avoir une relecture, un avis extérieur sur un projet de document, de mail… plutôt que d’échanger des mails avec la demande de relecture, et les 3 mails de corrections de 3 collègues différents !

Nous évoquerons plus tard d’autres outils collaboratifs très utiles comme Slack, Smash, Zoom, et d’autres outils portant des noms qui ressemblent à des onomatopées 🙂

Et vous, à quelle fréquence envoyez-vous des mails en interne ? Quels outils utilisez-vous pour éviter les mails ? 

clé de fa - équipe

Jade Kornig

Cheffe de projet chez Clé de Fa